Les arts martiaux au Service des Loisirs Sacré-Cœur : un enseignement unique à Montréal !

Iaido

 

L’art japonais du sabre est l’entraînement du corps et de l’esprit dans l’optique de l’amélioration de soi-même et de nos relations avec les autres; par l’engagement à une pratique assidue de l’Iaido; en agissant honorablement et avec compassion, et en développant le respect des autres, de notre art et du monde qui nous entourent.

 

Le Iaido consiste en kata seulement, individuel ou à deux. Les débutants pratiquent les katas avec des mouvements lents et détendus. Le Iaido est un exercice non violent pour le corps, travaille la coordination et la concentration.

 

Matériel requis : pour commencer, il est nécessaire d’avoir un sabre de bois (bokuto), un tube de plastique (fourreau), des genouillères, une ceinture en tissu (obi) assez longue pour faire 4 fois le tour du corps, ainsi que des vêtements sports confortables. Attention: Les sabres décoratifs ne sont pas admis à l’entraînement, car la qualité de leur construction ne peut garantir un entraînement sécuritaire.

 

 

Éric L’heureux, sensei

 

Les cours sont donnés par le sensei Eric L’Heureux, rokudan (6iem dan), sous la direction du sensei Ken Maneker, kyoshi hachidan (8iem dan) de Shin Ken Kai, Vancouver, organisation qui chapeaute les dojos Canadiens membres du groupe.

 

 

 

 

Naginata : escrime à la lance japonaise – Un art vieux de mille ans, hérité des samouraïs

 

Le Naginata est apparu au Japon vers 794, pendant l'ère Heian. C'était une technique de guerre des samouraïs, utilisant comme arme un sabre lié à un long manche. Plus tard, cette arme devint celle des femmes des samouraïs pour défendre leurs foyers. Aujourd'hui le naginata est devenu un sport, la lame du sabre ayant été remplacée par une lame de bambou souple et flexible. Les combattants sont protégés par une armure, qui ressemble à celle des samouraïs du Moyen Âge.

 

                       

Très complet, le naginata permet de travailler la concentration, la respiration et les réflexes. Sa pratique contribue également à une meilleure confiance en soi qui se développe, au fur et à mesure, dans des combats arbitrés.

 

Ces cours s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes, et ce, dans une perspective d’inclusion si chère au Service des Loisirs Sacré-Coeur. Le club fournit les naginatas. Une tenue de sport est recommandée pour les personnes qui débutent dans cette discipline. Il est possible, par la suite, de s'acheter progressivement sa tenue : 1 keikogi (veste de kimono blanche); 1 obi (large ceinture) ; 1 hakama (pantalon large masquant le mouvement des jambes).

 

 

Antoine Fromentin, sensei

 

Antoine Fromentin pratique le naginata depuis 1999 où il a commencé sous la direction de Exbrayat Sensei en France, puis a continué au Canada sous les conseils de Tanaka Sensei (Hanshi).

 

Son grade est 4ième Dan. Ses titres sont : professeur de naginata (Sensei); Président de la Fédération Canadienne de Naginata.

 

Il participe plusieurs fois par année à des stages locaux et internationaux ainsi qu’à des compétitions. Monsieur Fromentin fait de l’arbitrage à diverses occasions.

Régulièrement Champion Canadien en catégorie Combat Individuel (Shiai) Il a participé, à quelques reprises aux Championnats du Monde décrochant une 3ième place en kata au Japon et une 3ième place en combat par équipe au Canada. Il comptabilise une trentaine de places sur des Podiums en compétition (France, États-Unis, Canada) et a participé à de très nombreux séminaires (Montréal, Edmonton, San Jose, New-York, Boston, Bruxelles, Paris, Angleterre…)

 

Monsieur Fromentin pratique une forme ancienne et complémentaire de naginata appelée Tendo Ryu. Il suit tous les ans une semaine de stage pour parfaire ses connaissances et sa pratique.

 

 

Nos partenaires

 

Kensho Aïkido Montréal

www.montrealaikido.com

 

Tsunawatari Aikido Montréal

http://www.tsunawatari-aikido-montreal.com/